Accueil du site > Végé > Cuisine sauvage

Cuisine sauvage

mercredi 18 mai 2011, par veronique

Il ne s’agit pas d’une cuisine faite le couteau entre les dents et la bidoche qui sangoline. D’ailleurs de viande il n’est point question ici. Parce que j’avais de l’ail des ours et des girolles je suis allée pianoter sur le coqoueb retrouver Heidi. Heidi Collombier anime un blog sympa : la cuisine sauvage qui est aussi une association. Avec des sorties nature à la découverte de tout ce qui se cueille & se cuisine dans nos belles régions de l’Est. Pour des lasagnes végé que même mon fils (un vrai prince au petit pois) a apprécié il faut : deux bottes d’ail des ours (cueillis dans les bois ou sur le marché de Lure), 3 c. à soupe de poudre d’amande, 50 cl de béchamel bien muscadée (ben oui, c’est là qu’on se sert de sa rapamuscade), 6 feuilles de lasagnes précuites, 500 g de girolles fraîches de mon ptit bois là-bas, et un morceau de salers. L’ail des ours, couik, on lui coupe les tiges inutiles, pour ne garder que les inflorescences déjà un peu fanées. Les feuilles aussi c’est bien mais ... le marchand les a laissées au bois. Donc, je disais, l’ail des ours dans le robot avec les amandes bzzzzzzzzzzzzzzz. Les girolles à clapoter à feu vif jusqu’à réduction de l’eau de rétention. Dans un moule à gratin (de chez revol par exemple, sauf que leur site est hyper long à charger), mettez une couche de champignons, la poudre amandes/ail, 3 feuilles de lasagne, béchamel et rebelote. On termine par la béchamel et tout ce qui reste + le salers râpé à la râpe à gros trous. au four vziiiiiiiit 40 minutes th. 6. attention c’est chaud et c’est bon.

Répondre à cet article

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0